Infections urinaires - cystite

Cystite ou Infection du système urinaire

Les reins, les uretères, la vessie et l'urètre font partie du système urinaire. Quand il y a infection, il y a bactérie. Introduit par l’urètre, la bactérie remonte à la vessie. Fièvre, douleurs lombaires, vomissements, frisson sont signe que les reins ou la prostate sont infectés et que l’avis médical es...

Cystite ou Infection du système urinaire

Les reins, les uretères, la vessie et l'urètre font partie du système urinaire. Quand il y a infection, il y a bactérie. Introduit par l’urètre, la bactérie remonte à la vessie. Fièvre, douleurs lombaires, vomissements, frisson sont signe que les reins ou la prostate sont infectés et que l’avis médical est urgent.

Très souvent l’inflammation de la vessie nommée cystite chez la femme se reconnaît par une sensation désagréable de brûlure avant, pendant et après la miction ; elle suppose là encore une consultation médicale et une prescription d’antibiotiques pour empêcher  toutes complications. Dans tous les cas, il faut chasser les microbes en relançant le flux urinaire, en buvant beaucoup d'eau et en allant uriner souvent sans oublier des mesures d’hygiène.

Au-delà du traitement de l'infection urinaire elle-même, il faudra traiter les causes. En complément d’une prise en charge encadré par le médecin, l’homéopathie propose différentes souches pour favoriser le soulagement de vos symptômes.

Traitement de début de cystites :

  • (1)  Cantharis 5 CH + Pareira brava compose : 5 granules de chaque, 3 fois par jour. 

En attendant le résultat des analyses, rajouter aux remèdes de la ligne (1) : Populus tremula 4 CH + Chimaphilla umbellata 4 CH : 3 granules de chaque, 3 fois par jour. 

Chez l’homme s’il y a des problèmes avec la prostate, ajouter aux remèdes de la ligne (1) :

  • Sabal serrulata compose : 5 granules, 2 fois par jour.

Chez la femme s’il y a des difficultés à uriner, ajouter aux remèdes de la ligne (1) :

  • Eupatorium purpureum 4 CH : 3 granules, 3 fois par jour.

Dans tous les cas, prendre 2 ampoules matin, midi et soir de Sérum anticollibacillaire 8 DH durant 5 jours.  

Détails
Résultats 1 - 10 sur 10.
  • Interdit bébé
  • Interdit femme enceinte
  • Interdit femme allaitante
  • Interdit enfants -6 ans
  • Interdit enfants -15 ans
  • Interdit conduite

    Pyrogenium est le médicament homéopathique de référence pour toute infection ou menace d’infection (par exemple suite à une griffure ou une écorchure). Cette souche est également utilisée en cas de fièvre élevée, supérieure à 39°C ou en cas d’affection cutanée produisant du pus (acné, furoncle, etc...).

    2,35 €

    Cantharis est un médicament homéopathique de référence pour toutes les douleurs brûlantes associées à une inflammation aigüe. On citera notamment les brûlures, les piqûres d’insectes, l’herpès, les aphtes ou encore les cystites.

    2,35 €

    Mercurius solubilis est traditionnellement utilisé en homéopathie pour différents cas d’inflammations des muqueuses notamment digestive et génito-urinaire. On s’en sert également en cas de troubles du comportement.

    2,35 €

    L’arsenicum album est principalement utilisé dans les troubles digestifs (gastro-entérite, diarrhée), pour l’asthme et dans certains troubles cutanés tels que l’eczéma, le psoriasis et le zona. Il est également employé pour les cystites et les otites.

    2,35 €

    Thymuline est traditionnellement utilisé en homéopathie pour augmenter les défenses immunitaires, en prévention ou traitement d’une infection.

    4,60 €

    En homéopathie, staphysagria s’utilise surtout en cas de cystite survenant après les rapports, mais aussi d’une manière plus générale, face à tout symptôme faisant suite à une émotion refoulée (contrariété, colère, irritabilité). On l’emploi également en cas d’orgelet, suite à une coupure, face à certaines affections cutanées (notamment des démangeaisons)...

    2,35 €

    Thuya occidentalis est un médicament homéopathique ayant une multitude d’utilisation. C’est une souche de référence pour atténuer les effets secondaires liés à l’administration de vaccins ou d’antibiotiques mais on l’utilise aussi pour toutes sortes d’infections chroniques (ORL, génitales, urinaires, cutanées) et pour des pathologies associées à une...

    2,35 €

    Sepia officinalis est principalement employé en homéopathie chez la femme pour divers troubles gynécologiques (syndrome prémenstruel, règles irrégulières, cystites à répétition) mais également en cas de tendance dépressive et d’eczéma avec hyperpigmentation de la peau.

    2,35 €

    La souche homéopathique medorrhinum s’utilise dans plusieurs cas de figure. On peut tout d’abord y avoir recours pour certaines pathologies chroniques (asthme, rhumatismes, affections ORL, infections) mais on peut aussi l’utiliser en cas de verrues ou encore chez le bébé en cas d’érythème fessier.  Enfin, medorrhinum est conseillé pour les enfants agités,...

    2,35 €

    Mercurius corrosivus est traditionnellement utilisé en homéopathie en cas d’inflammation avec ulcération (plaie) des muqueuses.

    4,70 €
Résultats 1 - 10 sur 10.