Coups et bosses et huiles essentielles

Hématome ou ecchymose :

Voilà les termes scientifiques pour désigner un bleu sur la peau. Cela correspond à un épanchement de sang sous la peau : à la suite de la rupture d'un petit vaisseau, le sang s'écoule dans les tissus.

Cela arrive en général à la suite d'un coup ou d'une intervention chirurgicale ou dentaire. 

Une huile essentielle fait des miracles sur ce genre de problème !

Qu'il soit récent ou ancien, y compris en cas de plaie : il s'agit de l'hélichryse italienne ou immortelle, à l'odeur si particulière, qui a des propriétés anticoagulante, fluidifiante sanguine, anti-inflammatoire, antalgique et antioedémateuse.

Elle peut être utilisée pure sur la peau, à raison d'1 à 2 gouttes à masser délicatement, 3 à 5 fois jour, pendant 2 à 3 jours. Ensuite, elle peut être utilisée diluée dans de l'huile végétale de calophylle (1 goutte d'huile essentielle dans 2 gouttes d'huile végétale).

Ne pas utiliser autour de l'oeil.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche de ce produit, mais aussi le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles essentielles, et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.