Quelles huiles essentielles utiliser ? Guide de l’aromathérapie / conseils de pharmaciens

Quelles huiles essentielles peuvent correspondre à votre besoin ?

En cliquant sur la fiche jointe, vous trouverez un tableau de huiles essentielles de qualité que nous vous proposons sur ce site. A chaque huile essentielle, nous vous informons de ses propriétés, ses indications, mode d'utilisation, précautions d'emplois. C'est un document très utile qui vous permettra de vous guider dans vos choix, selon vos besoins.

Nous sommes à votre disposition pour répondre à toute question.

Quelles huiles essentielles utiliser ? Guide de l’aromathérapie / conseils de pharmaciens Il y a 2 produits.

Sous-catégories

  • Ballonnements et...

    L’inconfort digestif est pénible à vivre du fait de sa répétition quotidienne et des privations qu’il peut engendrer. A noter cependant que notre intestin nous alerte quand notre alimentation est trop riche, trop grasse, ni nous ne prenons pas le temps de manger tranquillement ou encore si ne buvons pas assez d’eau.

    Comme nous l’indiquons souvent sur notre site, parfois, un petit changement d’habitudes alimentaires et une amélioration de notre hygiène de vie est un médicament en soi.

    Qu’appelle t’on inconfort digestif ? C’est simple : douleurs à la digestion, constipation, ventre gonflée, flatulence, estomac douloureux ou crampes et aérophagie.

    Pour une cure 100% aux huiles essentielles, nous vous en recommandons 3 en association.

    -          huile essentielle de menthe poivrée

    -          huile essentielle de carvi

    -          huile essentielle de basilic européen

    Sur un sucre, deux gouttes de chaque, 2 fois par jour.

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les fiches de ces produits et sans oublier le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Herpès labial et...

    Le bouton de fièvre appelé communément l'herpès labial est une infection chronique due à un virus qui est dissimulé dans l'organisme et qui se réveille de temps à autre, en fonction des circonstances.

    Après des picotements ou démangeaisons localisés, une lésion typique au niveau des lèvres ou autour apparait rapidement, souvent à la suite d'un stress, d'une fatigue, d'une exposition au soleil...  En 10 à 15 jours, les vésicules éclatent, forment des croûtes puis disparaissent sans laisser de traces.

    Il est important de repérer les tout premiers symptômes (ou prodromes) :

    picotements, démangeaisons, brûlures; car plus on agit vite, plus rapide est la guérison.

    Un traitement local avec des huiles essentielles peut grandement aider à réduire la contagion, la durée et l'intensité du boutonNous vous recommandons d'utiliser l'une ou l'autre des huiles essentielles suivantes dès les tout premiers symptômes :

    Eviter le soleil, et les contacts rapprochés tant que le bouton est présent. 

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les fiches de ce produit, sans oublier le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Aphtes et huiles...

    L'aphte est une petite ulcération superficielle à l’intérieur de la bouche.

    Ce sont de petites plaies à vif, douloureuses, qui apparaissent souvent après la consommation de certains aliments trop acides ou sucrés, tels que le gruyère, les noix, les jus de fruits en bouteille...

    Les aphtes sont le plus souvent passagers, et guérissent spontanément. Mais s'ils apparaissent trop souvent, cela peut être le signe d'un déséquilibre de la flore (dysbiose) ou du terrain, trop acide ou manquant de vitamines et minéraux.

    Nous vous recommandons :

    Par ailleurs, consommez davantage de légumes et fruits frais riches en vitamines et minéraux. Si besoin, prenez des probiotiques pour rééquilibrer votre flore. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les fiches de ce produit, sans oublier le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Acné et huiles...

    L'acné, ces vilains boutons qui nous gâchent l'existence durant l'adolescence, mais parfois aussi à l'âge adulte !

    • Dans un premier temps, l'alimentation est un facteur clé : éviter les produits gras et sucrés qui surchargent le foie.
    • Puis, une bonne hygiène locale est importante, avec un produit lavant qui n'agresse pas la peau, et une crème spécifique : demandez conseil à votre pharmacien.
    • Ne surtout pas triturer les boutons.
    • Enfin, les huiles essentielles de par leurs propriétés antiseptiques et assainissantes seront d'une grande aide, notamment l'arbre à thé ou tea tree, ou bien la lavande aspic : appliquer 1 goutte pure sur chaque bouton matin et soir après la toilette, à l'aide d'un coton-tige.

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche de ce produit, mais aussi le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles essentielles, et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Stress et huiles...

    Le stress est naturel, physiologique : il nous pousse à agir.

    Le problème, c'est l'excès de stress qui à l'extrême peut mener au burn-out.

    Pour en limiter l'impact sur votre organisme, adoptez une bonne hygiène de vie, à commencer par l'assiette : mettez-y de la couleur avec des légumes et fruits frais de saison. Limitez les excitants tels que le café, le thé, le sucre, l'alcool.

    Veillez à avoir une activité physique régulière qui aidera à relâcher les tensions du quotidien et vous permettra de bien dormir. Pensez également à vous oxygéner dans la journée, en allant marcher pendant votre pause. 

    Enfin, certaines huiles essentielles ont des propriétés relaxantes qui vous aideront à gérer votre stress, comme par exemple :

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche de ces produits, mais aussi le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles essentielles, et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Sommeil et huiles...

    Le sommeil est la moitié de la santé !

    Autant dire que si le sommeil n'est pas bon, les ennuis de santé peuvent pointer leur nez plus facilement, car le corps n'a pas son quota de récupération. Il est donc important d'avoir un sommeil de qualité et en quantité suffisante, qui peut différer d'une personne à l'autre.

    Une bonne hygiène de vie est gage de bon sommeil : adoptez une alimentation légère le soir, bannissez les excitants tels que le café, le thé, l'alcool. L'idéal est de pratiquer aussi une activité physique régulière. Evitez les écrans le soir, qui empêchent la bonne action de la mélatonine, inductrice du sommeil.

    Enfin, certaines huiles essentielles seront des alliées précieuses, de par leur propriétés apaisantes du système nerveux, calmantes, tranquillisantes et relaxantes :

    A respirer à même le flacon, au moment de se coucher. On peut aussi poser 1 goutte sur le plexus solaire et masser tranquillement.

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche de ces produits, mais aussi le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles essentielles, et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Rhume et huiles...

    Le rhume, c'est la poisse !

    Chaque début d'hiver, c'est la même histoire :  les virus circulent et c'est le nez bouché ou qui coule, la gorge qui gratte, les éternuements à répétition, les yeux qui pleurent, un mal de tête, voire même un peu de fièvre.

    C'est banal et sans gravité, mais ça gêne notre quotidien.

    Des huiles essentielles ont des propriétés antivirales

    Alors pour aider notre organisme à lutter, les huiles essentielles antivirales suivantes peuvent être utilisées dès les tout premiers symptômeshuile essentielle d'eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) : à respirer à même le flacon 2 à 3 fois par jour, ou 1 goutte sur un comprimé neutre 4 fois par jour

    En inhalation dans un bol d'eau frémissante pendant 10 minutes :

    Et surtout, restez au chaud !

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche de ces produits, mais aussi le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles essentielles, et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Constipation et huiles...

    Des huiles essentielles peuvent vous aider à lutter de manière ponctuelle contre vos problèmes de constipation.

    La constipation est définie par la diminution de la fréquence d'émission de selles, associée ou non à la difficulté d'évacuation. Elle peut être occasionnelle, en cas de voyage, de stress passager par exemple, ou chronique. Dans ce 2e cas, une consultation médicale est nécessaire.

    Avant tout, il suffit parfois de modifier ses habitudes alimentaires pour voir les choses s'améliorer : ajoutez des légumes et fruits de saison, des céréales complètes, des légumineuses riches en fibres, et pensez à boire suffisamment d'eau tout au long de la journée.

    • Passez aux toilettes à heures régulières pour rééduquer les intestins.
    • Gérez votre stress, car il est source de constipation. Et ne négligez pas l'activité physique régulière.

    Si tout cela ne suffit pas, les huiles essentielles peuvent aider de manière ponctuelle.

    • huile essentielle de gingembre (Zingiber officinalis) : mélanger 2 gouttes dans 4 gouttes d'huile végétale (amande douce par exemple) et masser le ventre avec le mélange dans le sens des aiguilles d'une montre, en appuyant un peu pour masser les intestins

    Une cure de probiotiques peut aussi aider.

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche de ce produit, mais aussi le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles essentielles, et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Coups et bosses et...

    Hématome ou ecchymose :

    Voilà les termes scientifiques pour désigner un bleu sur la peau. Cela correspond à un épanchement de sang sous la peau : à la suite de la rupture d'un petit vaisseau, le sang s'écoule dans les tissus.

    Cela arrive en général à la suite d'un coup ou d'une intervention chirurgicale ou dentaire. 

    Une huile essentielle fait des miracles sur ce genre de problème !

    Qu'il soit récent ou ancien, y compris en cas de plaie : il s'agit de l'hélichryse italienne ou immortelle, à l'odeur si particulière, qui a des propriétés anticoagulante, fluidifiante sanguine, anti-inflammatoire, antalgique et antioedémateuse.

    Elle peut être utilisée pure sur la peau, à raison d'1 à 2 gouttes à masser délicatement, 3 à 5 fois jour, pendant 2 à 3 jours. Ensuite, elle peut être utilisée diluée dans de l'huile végétale de calophylle (1 goutte d'huile essentielle dans 2 gouttes d'huile végétale).

    Ne pas utiliser autour de l'oeil.

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche de ce produit, mais aussi le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles essentielles, et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Jambes lourdes et...

    C'est l'été et la sensation de jambes lourdes peut vous gêner au quotidien.

    Il fait chaud, les jambes gonflent et deviennent douloureuses : les huiles essentielles peuvent vous aider à garder des jambes légères !

    Avant tout, pensez à bien vous hydrater, à privilégier des produits frais et de saison, et surélever vos jambes dès que possible. Pratiquez une activité physique douce et régulière. Une douche fraîche sur les jambes aide aussi à limiter les sensations désagréables.

    Certaines huiles essentielles sont utiles dans ce cas. Nous proposons le mélange suivant, à utiliser au quotidien, en massage de bas en haut :

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche de ces produits, mais aussi le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles essentielles, et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Mal des transports et...

    Vous souffrez du mal des transports ?

    Le bateau, l'avion, la voiture : c'est un cauchemar pour vous, alors pensez aux bienfaits des huiles essentielles !

    Vous ne vous sentez pas bien dès que vous êtes dans une voiture, un bateau ou un avion, vous avez la nausée. Les huiles essentielles peuvent être de précieuses alliées dans ce cas.

    Le premier réflexe c'est l'huile essentielle de menthe poivrée (Mentha piperita) : ayez toujours un flacon sur vous que vous pourrez respirer directement en cas de besoin ou en mettant 1 goutte ou 2 sur un mouchoir.

    L'huile essentielle de gingembre (Zingiber officinale) peut également aider en cas de mal des transports, de nausées : à respirer directement au flacon dès que le besoin s'en fait sentir ou 1 goutte sur un demi-sucre.

    Par ailleurs, mangez mais léger avant le départ. Evitez les mouvements, économisez vos gestes pendant les transports. Buvez de l'eau par petites gorgées et évitez l'alcool et le tabac.

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche de ces produits, mais aussi le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles essentielles, et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Verrues et huiles...

    Comment traiter une verrue avec des huiles essentielles ?

    Les verrues sont dues à un virus, ce qui explique qu'elles peuvent persister, partir, puis revenir.

    Il convient d'éviter de manipuler ou gratter les verrues, car cela favorise l’auto-contamination. Ne pas tenter de les couper, arracher ou brûler.

    Les huiles essentielles peuvent aider à venir à bout des verrues.

    Nous proposons d'utiliser le mélange suivant, à utiliser une fois par jour jusqu'à disparition complète, à l'aide d'un coton-tige.

    Prendre garde à protéger la peau autour car le mélange est très caustique. et se laver les mains juste après.

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche de ces produits, mais aussi le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles essentielles, et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Nausées et huiles...

    La nausée, cette sensation désagréable au niveau de l'estomac et de la gorge qui donne envie de vomir. 

    La nausée (estomac barbouillé ou "hauts le coeur") peut avoir différentes origines : le mal des transports, une intoxication alimentaire ou alcoolique, un médicament agressif ou encore une infection, un problème psychologique, mais aussi la grossesse.

    Les huiles essentielles peuvent aider en cas de nausées.

    En dehors de la grossesse, nous proposons d'utiliser l'une ou l'autre des huiles essentielles suivantes, à avoir sur soi :

    Si la nausée persiste ou se répète, veuillez consulter un médecin.

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche de ces produits, mais aussi le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles essentielles, et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Piqûres d'insectes et...

    Une piqûre d'insecte est rarement agréable, que ce soit un moustique, une araignée ou une guêpe.

    A la suite de cette piqûre s'ensuivent des rougeurs, des démangeaisons voire une douleur. Une huile essentielle est particulièrement utile. Il s'agit de : 

    • Huile essentielle de lavande aspic (Lavendula spica) : 1 goutte à appliquer sur la piqûre dès que possible, à renouveler tous les 1/4 d'heure si besoin. Réservée à l'adulte.

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche de ce produit, mais aussi le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles essentielles, et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Tendinite et huiles...

    La tendinite est une inflammation des tendons.

    Sa localisation peut différer en fonction de l'activité physique pratiquée : épaule, cheville, poignet, genou... C'est douloureux, et parfois cela devient chronique, ce qui peut à la longue fragiliser le tendon entrainant parfois sa cassure.

    En général, du repos est préconisé pour éviter de solliciter le tendon concerné. Penser également à bien s'hydrater.

    Une huile essentielle est particulièrement utile en cas d'inflammation des tendons.

    Il s'agit de : 

    Ne pas utiliser en cas d'allergie à l'aspirine.

    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche de ce produit, mais aussi le guide de l’aromathérapie pour un aperçu rapide des propriétés des huiles essentielles, et leurs précautions d’emploi ou contre-indications.

    Conseil réservé à l'adulte, et en l'absence d'allergie connue aux huiles essentielles, d'asthme, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou d'antécédents de convulsions.

  • Afficher :
Résultats 1 - 2 sur 2.
  • Interdit bébé
  • Interdit femme enceinte
  • Interdit femme allaitante
  • Interdit enfants -6 ans
  • Interdit enfants -15 ans
  • Interdit conduite

    Quelles huiles utilisées pour quelle indication ? Comment les associer ? Il y a t-il des précautions d'emplois ? voir des contre-indications? Le pharmacien est le spécialiste des plantes. Il était donc important de vous préparer ce tableau d'informations pour vous guider dans votre choix. Cliquez sur lien ci-dessous....

    0,00 €
    Exclusivité web !

    Les huiles végétales sont de véritables trésors pour notre peau.  On les utilise seule pour leur propre action tonifiante, régénératrice, anti-rides et éclat de la peau ou en y ajoutant une ou deux huiles essentielles. Les huiles végétales sont également des supports indispensables en aromathérapie, certaines huiles ne peuvent pas s'appliquer sur la peau...

Résultats 1 - 2 sur 2.