CONSTIPATION

La constipation : un symptôme mais pas une maladie !

On estime qu’environ 3 à 5 % de la population adulte souffre de constipation chronique. Mais la constipation occasionnelle est encore plus fréquente : en effet, 15 à 35 % des adultes en souffriraient. Et les personnes âgées seraient 5 fois plus impactées que les jeunes.

 

Il s'agit d'un symp...

La constipation : un symptôme mais pas une maladie !

On estime qu’environ 3 à 5 % de la population adulte souffre de constipation chronique. Mais la constipation occasionnelle est encore plus fréquente : en effet, 15 à 35 % des adultes en souffriraient. Et les personnes âgées seraient 5 fois plus impactées que les jeunes.

 

Il s'agit d'un symptôme ressenti et non d'une maladie, et ce ressenti est apprécié différemment selon les personnes. En effet, la fréquence des selles varie beaucoup d'un individu à l'autre, entre plusieurs fois par jour et 3 fois par semaine.

 

 

 

Qu’est-ce que la constipation ?

 

On parle de constipation lorsque les selles ne progressent pas suffisamment rapidement dans le gros intestin (ou colon), ce qui se traduit par :

  •          des selles pas suffisamment fréquentes (moins de 3 selles par semaine)
  •          des selles trop dures qui rendent la défécation difficile voire douloureuse.

 

La constipation est souvent associée à une sensation d'inconfort au niveau du ventre, des ballonnements et des crampes.

La constipation peut être passagère ou chronique, il est alors important de consulter un médecin pour en rechercher la cause.

 

 

Facteurs favorisant la constipation

 

Chez l'adulte, la constipation occasionnelle peut être due à :

  •          un changement dans les habitudes quotidiennes : changement du régime alimentaire, stress, voyage, grossesse, hospitalisation...
  •          ou au fait de "se retenir" et de ne pas répondre au besoin d'aller aux toilettes (par exemple en présence d'hémorroïdes ou de fissure anale).

 

 

Conséquences

 

Les déchets que constituent les selles stagnent dans les intestins, ce qui entraîne :

  •          un passage de toxines dans le sang,
  •          des nausées,
  •          des maux de ventre,
  •          des ballonnements,
  •          des troubles veineux,
  •          des hémorroïdes…

 

 

Que faire ?

 

Même installée depuis longtemps, la constipation peut être améliorée grâce à quelques mesures diététiques et d'hygiène de vie :

 

  •          Manger chaque jour des fruits et légumes frais, des légumineuses, des céréales complètes qui apportent des fibres, en augmentant la ration de manière progressive
  •          Boire davantage d’eau en dehors des repas, et notamment des eaux riches en magnésium
  •          Avoir une activité physique régulière, ne serait-ce que marcher quotidiennement
  •          Utiliser un petit rehausseur pour poser les pieds tout en étant assis sur les toilettes, ce qui améliore l’angle entre les jambes et le reste du corps, favorisant la libération du rectum
  •          Certains médicaments peuvent entrainer une constipation : parlez-en à votre médecin ou pharmacien.

 

 

Des solutions et remèdes naturels

 

En général, la constipation est banale et sans gravité. En revanche, consultez votre médecin si :

 

  •          La constipation apparaît soudainement sans cause apparente
  •          Vous maigrissez sans raison (pas de régime particulier)
  •          Vous avez du sang dans les selles.

 

 

Soulager la constipation avec du magnésium :

 

Après le manque de fibres et d’eau, le stress est un grand générateur de constipation. L’idée est donc de se supplémenter en magnésium qui va aider à réduire le stress et les spasmes des intestins perturbant le transit :

 

 

 

Soulager la constipation avec les plantes :

 

  •          Transit PHG : 1 à 2 gélules matin, midi et soir.

 

 

 

Soulager la constipation avec l’homéopathie :

 

Constipation sans besoins ni douleurs abdominales :

  •          Opium 9 CH : 5 granules une fois par jour

 

Constipation avec aggravation pendant les voyages :

 

Constipation de la personne âgée :

 

  

 

 

Détails