Nouveau produit

Les vertus de la busserole sont connues depuis le moyen âge
  • Interdit femme enceinte
  • Interdit femme allaitante
  • Interdit bébé
  • Interdit enfants -6 ans
  • Interdit enfants -15 ans
Ce produit est un médicament sans ordonnance, pour votre sécurité, veillez à consulter la notice.

BUSSEROLE EPS - Phytothérapie PhytoPrevent

Arctostaphylos uva-ursi - extrait plante fraîche standardisé en solution buvable - Pilèje

14,90 € TTC

La busserole est une plante médicinale utilisée en Europe depuis le Moyen-âge et qui possède de petits fruits appréciés des ours, d'où son surnom « raisin d’ours ».
Au XVIIIe siècle, ses feuilles étaient recommandées par les médecins de l'école de Montpellier pour atténuer les douleurs néphrétiques et les mucosités dans les urines. Présentée comme remède pour les suppurations des voies urinaires, c'est seulement durant la seconde moitié du XIXe siècle que la busserole est unanimement reconnue comme l’une des plantes les plus actives sur les inflammations de l’appareil urinaire.

La busserole est ici proposée sous forme d'EPS (Extraits fluides de Plantes fraîches Standardisés et Glycérinés). Il s'agit d'une solution buvable sans sucre ajouté et sans alcool.

Si vous souhaitez mélanger plusieurs EPS ensemble, rendez-vous sur l'espace "faire mon mélange en ligne" en cliquant sur ce lien :

https://www.pharmacie-homeopathie-generale.fr/faire-son-melange-de-plantes-sur-mesure/2580-mon-melange-d-eps-extraits-de-plantes-fraiches-standardisees.html

+

Ajouter à ma liste

Fiche technique

Mode d'administration Buvable

Les vertus de la busserole sont connues depuis le moyen âge

La busserole (Arctostaphylos uva-ursi) est un arbrisseau vivace et ligneux de la famille des Ericaceae. Originaire d’Asie et d’Amérique, la busserole s’est acclimatée aux sous-bois montagneux et calcaires de l’hémisphère Nord jusque dans la zone arctique.
Ses feuilles sont persistantes, luisantes, épaisses et coriaces. Les fleurs, blanches ou rosées, forment de petits grelots et apparaissent entre mai et juin. Ses fruits sont des baies rouges écarlates sans jus. Ce sont les feuilles de la busserole que l'on utilise en médecine.

Principe de préparation de l'EPS de Busserole (mis au point par Phytoprevent).


Sélection de plantes fraîches
Phytoprevent sélectionne des plantes fraîches, issues préférentiellement de la culture biologique ou de l'agriculture raisonnée. En fonction des parties utilisées des plantes, celles-ci sont récoltées au moment où elles sont les plus riches en composés : racines et feuilles avant la floraison, fleurs et sommités fleuries pendant une période assez sèche.

Congélation
La plante est ensuite congelée dans les 24h qui suivent sa récolte, à proximité de son lieu de culture. Cette congélation permet de stopper la plupart des processus biologiques et enzymatiques qui peuvent être responsables de sa dégradation. Elle permet ainsi de préserver la qualité des composés de la plante. La chaine du froid est respectée pendant le transport de la plante, jusqu'à son acheminement dans les lieux de stockage.

Le broyage de la plante congelée
Étape très importante avant l'extraction, le broyage à froid consiste à réduire la plante en fines particules, toujours à basse température afin de préserver les composés de la plante. Cette étape permet d'optimiser l'extraction des composés par les solvants.

La lixiviation alcoolique
La lixiviation, étape brevetée du processus Phytostandard®, consiste en une extraction du maximum de composés de la plante à l'aide de solvants de degrés alcooliques variables, tout en préservant leur intégrité.

Le recueil des extraits
Les différentes fractions extraites de la plante, eau et alcool, sont recueillies.

L'évaporation sous vide
L'alcool est évaporé sous vide

La standardisation
Le "concentré" d'extraits de plantes ainsi obtenu est mélangé à de la glycérine d'origine végétale, en fonction de la galénique finale, ou de la fibre d'acacia d'origine biologique.

Composition chimique des feuilles de busserole.

  • Hétérosides phénoliques : arbutine, méthyl-arbutine, picéine, hydroquinone
  • Tanins galliques : dérivés du pentalloyl-glucose, corrilagine
  • Flavonoïdes : dérivés du quercétol et du kempférol (hypérosides = 3-O-galactosides du quercétol)
  • Triterpènes pentacycliques : uvaol, acide ursolique et autres ursanes
  • Iridoïde : monotropéoside 
  • Bases puriques : allantoïne

Principales propriétés de la busserole :

Propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires des voies urinaires :

Utilisation de la busserole en cas de : 
- Cystites à colibacille (Escherichia coli).
- Prévention des cystites récidivantes.
- Cystalgies à urines claires.
- Prévention des lithiases urinaires.
- Colique néphrétique : au cours de la crise, en complément du traitement antispasmodique et antalgique classique.

Propriétés aquarétiques :
La busserole est recommandée en cas de rétention hydrique.
La prise conjointe de substances alcalinisantes (certaines eaux minérales, alimentation riche en fruits et légumes) amplifie l’action de la busserole.

Propriétés antiseptiques sur des urines alcalinisées (synergie de l’hydroquinone, des acides phénoliques et de picéoside)
- Propriétés antimycosiques : Candida albicans
- Propriétés virostatiques

Posologie de l'EPS de Busserole : 1 cuillère à café par jour.

En Mélange :
L'avis du médecin est recommandé.

  • Cystalgie à urines claires récidivantes :

2/3 EPS Busserole + 1/3 Mélisse : 
-en aigu : 4 cuillères à café par jour
-en prévention : 2 cuillères à café par jour
Durée du traitement : 5 jours sur 7 pendant 20 jours maximum (renouvelable).

Toxicité
La plante entière n’est pas toxique mais la molécule d’hydroquinone isolée est toxique à forte dose.

Contre-indications
La busserole est contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante et chez l’enfant de moins de 15 ans.

Effets secondaires
Les effets secondaires sont rares et uniquement constatés en cas de non-respect des doses recommandées.
La forte teneur en tanins peut occasionner une anorexie, des nausées, des vomissements, des céphalées en cas de surdosage.
La prise d’un extrait de busserole peut entraîner une coloration vert-brun des urines.

Précautions d’emploi
La busserole se prescrit en cures discontinues, de durées limitées et pas plus de 6 fois par an.

Interactions médicamenteuses
La busserole peut potentialiser la toxicité gastro-intestinale des anti-inflammatoires. Eviter la prise conjointe de substances acidifiant les urines (médicaments, vitamine C...)

Si les symptômes persistent, veuillez consulter votre médecin.