Nouveau produit

Gui du pommier bourgeons - pur ou dilution - Pharmacie Homéopathique Générale Paris
  • Interdit femme enceinte
  • Interdit femme allaitante
  • Interdit bébé
  • Interdit enfants -6 ans
Ce produit est un médicament sans ordonnance, pour votre sécurité, veillez à consulter la notice.

Gui du pommier bourgeons - pur ou dilution 1 DH (au choix)

Macérât glycériné de bourgeons de Viscum album (Gui du pommier) - solution buvable

12,57 € TTC

Hautement symbolique, le gui était autrefois récolté par les druides. En Europe, il est devenu une plante traditionnelle qui, avec le houx, sert d'ornementation pour les fêtes de Noël et de fin d'année. Ses fruits, appréciés de certains oiseaux (participent à la dissémination des populations de Gui en consommant de nombreuses graines) apparaissent en hiver quand la nourriture se fait rare. 
En gemmothérapie, il est recommandé comme draineur et indiqué au niveau cardio-vasculaire.

+

Ajouter au panier

Ajouter à ma liste

Le macérât de bourgeons de Gui du Pommier (Viscum albumest disponible sous forme de macérat mère (flacon de 30ml) ou en dilution 1DH (plusieurs volumes au choix).

La dilution 1DH signifie 1ère décimale hahnemanienne. Le macérât mère est dilué dix fois dans un mélange eau/alcool/glycérine, dans le respect des procédures de la Pharmacopée.
Ce dernier est obtenu par l'action dissolvante de glycérine et d'alcool en proportions déterminées sur des tissus végétaux en pleine croissance.

Cette forme est habituellement utilisée en homéopathie.

Nom latin : Viscum album
Gui du pommier, gui blanc

Appelé Gui blanc ou Gui des feuillus, le Gui appartient à la famille des Loranthacées.
Il est originaire des régions tempérées d'Europe. 

Le Gui prend, après quelques années, l'apparence d'une grosse « boule » vert jaunâtre de 50 cm à un mètre de diamètre.
Sempervirent, en hiver après la chute des feuilles des arbres, il devient facilement repérable.
Les feuilles, vertes ou tirant sur un vert-jaunâtre, sont simples, ovales, sans pétiole, légèrement charnues et disposées par paires opposées à l'extrémité des rameau. Elles persistent de 18 mois à deux ans, faisant du Gui une plante toujours verte.

Le Gui est dioïque, avec des pieds à fleurs femelles et d'autres mâles. Il fleurit en mars–avril.
Les fruits donnés par les touffes femelles sont de fausses baies globuleuses de 6 à 10 mm de diamètre, d'un blanc vitreux – ou jaunâtres pour le Gui du sapin – charnues et visqueuses (caractéristique soulignée par Virgile et Pline) d'où le terme de viscum. La pulpe est constituée d'un mucilage : la viscine, substance collante qui contribue à la fixation des graines sur les branches des plantes-hôtes. Les fruits mûrissent en deux ans et ne tombent qu'au début de la troisième année.

En gemmothérapie, les parties utilisées sont des tissus végétaux en pleine croissance (jeunes pousses, bourgeons frais, radicelles, semences ou écorces fraîches) de qualité rigoureusement contrôlée.

Ces bourgeons de végétaux contiennent toute la puissance de la future plante. Ils exercent une action drainante et facilitent la "désintoxication" de l'organisme.

La substance active est :
Viscum album (bourgeons) 1 CH.

Le macérat glycériné, de manière générale, renferme :
- minéraux
- oligo-éléments
- vitamines
- facteurs de croissance
- enzymes

Le bourgeon de Gui (Viscum album) est recommandé

- au niveau cardio-vasculaire : il participe au maintien d'une tension équilibrée, limite l'apparition de cholestérol et participe à la lutte contre l'arthérosclérose.

- au niveau du système articulaire : souplesse des articulations, rhumatisme goutteux, arthrose en général.

Le macérât de bourgeons se prend par voie orale . A noter qu'il convient de garder le produit en bouche une dizaine de secondes avant de l'avaler , ceci afin de favoriser le passage perlingual. Le Macérât peut se prendre pur ou dilué.

1. Posologie pour le macérât mère.

- chez l'adulte

* pour une action préventive : 5 à 10 gouttes le matin à jeun.

* pour une action curative : 5 gouttes 3 fois par jour en de hors des repas.

- chez l'enfant (jusqu'à 12 ans) 

1 goutte par année d'âge en dehors des repas, en une prise journalière ou de façon fractionnée au cours de la journée pour les cas aigus. Exemple de fractionnement : 3 gouttes 4 fois par jour pour un enfant de 12 ans.


2. Posologie pour la dilution 1DH

De manière générale
- 20 à 30 gouttes, 3 fois par jour (demander conseil à votre médecin ou pharmacien).
- 50 à 100 gouttes 1 fois par jour.
- jusqu'à 300 gouttes par jour.

Chez l'enfant : 10 gouttes par année d'âge, 1 à 2 fois par jour.

3. Conservation :
Un léger trouble peut apparaître sans incidence sur la qualité du médicament.

Mises en garde spéciales :

Ce médicament contient de l'alcool.
Son titre alcoolique est de 39% V/V, soit 60 mg d'alcool pour 10 gouttes.
En raison de présence d'éthanol, ce médicament est dangereux pour les personnes souffrant d'alcoolisme. La présence d'éthanol doit également être prise en compte chez les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants et les personnes à risques, par exemple chez les personnes souffrant d'une maladie du foie ou d'épilepsie.

1. Chez l'enfant de moins de 12 ans :
Ne pas administrer sans avis médical.
Ne pas dépasser 10 gouttes par prise.
Respecter un intervalle d'au moins 4 heures entre 2 prises.

2. Ne jamais utiliser ce macérat glycériné en gouttes :
si  vous êtes allergique (hypersensible) aux substances actives contenues dans la formule.

3. En cas d'oubli :
ne prenez pas de double dose pour compenser la dose oubliée.

Si les symptômes persistent, veuillez consulter votre médecin