Nouveau produit

SAUGE SCLAREE EPS irrégularités menstruelles - Estrogénique. Troubles de la ménopause
  • Interdit femme enceinte
  • Interdit femme allaitante
  • Interdit bébé
  • Interdit enfants -6 ans
Ce produit est un médicament sans ordonnance, pour votre sécurité, veillez à consulter la notice.

SAUGE SCLAREE EPS - Phytostandard PhytoPrevent

Salvia sclarea - extrait plante fraîche standardisé en solution buvable - Pileje

14,90 € TTC

La sauge sclarée, herbe sacrée des latins (salvare - sauver), surnommée la « Toute bonne » est considérée depuis l’Antiquité comme la panacée. Elle fut appréciée par Dioscoride et Galien pour ses vertus  toniques digestives. Riche en phyto-oestrogènes, elle est surtout recommandée dans les troubles de la ménopause (bouffées de chaleur, sudation), les règles irrégulières. Elle s'utilise également en gargarisme contre les maux de gorge.

La Sauge sclarée est ici disponible sous forme d'EPS (Extraits fluides de Plantes fraîches Standardisés et Glycérinés), sans sucre ajouté et sans alcool.

Ces EPS sont obtenus grâce à un procédé d’extraction innovant et breveté.

+

Ajouter à ma liste

La Sauge sclarée (Salvia sclarea) appartient à la Famille des Labiées et a pour Origine : l'Europe.

Les Parties utilisées sont les parties aériennes.

1.Botanique
La sauge sclarée, à fragrance musquée, est un sous arbrisseau vivace à racine ligneuse et fibreuse. La tige est rameuse. Les feuilles, gris verdâtre, à surface chagrinée sont oblongues, lancéolées et denticulées sur les bords. Elles sont également pubescentes sur les 2 faces. Les fleurs, bleu rose, sont bilabiées et groupées par 3 à la base des feuilles supérieures.
Originaire du pourtour méditerranéen, la sauge sclarée est cultivée actuellement dans différents pays européens, depuis l’Espagne jusqu’à la Yougoslavie. Cette plante pousse dans des régions ensoleillées et sur des sols bien drainés.
Les parties aériennes sont les parties de la plante utilisées en médecine.

2. Principe de l'extrait fluide de Plantes Fraîches (EPS) de Sauge sclarée mis au point par Phytoprevent.

*Sélection de plantes fraîches

Phytoprevent sélectionne des plantes fraîches*, issues préférentiellement de la culture biologique ou de l'agriculture raisonnée. En fonction des parties utilisées des plantes, celles-ci sont récoltées au moment où elles sont les plus riches en composés : racines et feuilles avant la floraison, fleurs et sommités fleuries pendant une période assez sèche...

*Congélation
La plante est ensuite congelée dans les 24h qui suivent sa récolte, à proximité de son lieu de culture. Cette congélation permet de stopper la plupart des processus biologiques et enzymatiques qui peuvent être responsables de sa dégradation. Elle permet ainsi de préserver la qualité des composés de la plante. La chaine du froid est respectée pendant le transport de la plante, jusqu'à son acheminement dans les lieux de stockage.

*Le broyage de la plante congelée
Étape très importante avant l'extraction, le broyage à froid consiste à réduire la plante en fines particules, toujours à basse température afin de préserver les composés de la plante. Cette étape permet d'optimiser l'extraction des composés par les solvants.

*La lixiviation alcoolique
La lixiviation, étape brevetée du processus Phytostandard®, consiste en une extraction du maximum de composés de la plante à l'aide de solvants de degrés alcooliques variables, tout en préservant leur intégrité.

* Le recueil des extraits
Les différentes fractions extraites de la plante, eau et alcool, sont recueillies.

*L'évaporation sous vide
L'alcool est évaporé sous vide

* La standardisation
Le "concentré" d'extraits de plantes ainsi obtenu est mélangé à de la glycérine d'origine végétale, en fonction de la galénique finale, ou de la fibre d'acacia d'origine biologique.* Sauf la racine d'harpagophytum

La composition chimique des parties aériennes de la Sauge officinale  est la suivante :

1. Flavonoïdes : lutéoline, 5-méthoxysalvigénine, dérivés de l’apigénol

2. Triterpènes :
- Dérivés de l’ursane : acide ursolique
- Dérivés de l’oléanane : acide oléanique

3. Diterpènes : carnosol (= picrosalvine), rosmanol, acide carnosique, carnosate de méthyle, rosmanol, safficinolide

4. Acides phénols : acide rosmarinique

5. Huile essentielle : linalol, acétate delynalyle, sclaréol

Voici les principales indications de l'EPS de Sauge

1. Insuffisance estrogénique aux trois périodes de la vie de la femme :

- puberté : troubles de l’installation des règles par hypoestrogénie
- péri-ménopause : dès apparition des signes d’insuffisance estrogénique
- ménopause : hypoestrogénie et les différents troubles associés

2. Hyperandrogénie par insuffisance estrogénique : acné

3. Dépression post-partum due à l’hypoestrogénie qui suit l’accouchement

4. Action trophique sur la muqueuse vésicale, sur la muqueuse vaginale et sur la flore de doderlein

5. Parodontose / halitose, hyposialie

6. Vieillissement avec troubles cognitifs

7. En bains de bouche pour les aphtes, le muguet et les stomatites


Principales propriétés pharmacologiques
1. Estrogéno-mimétique :
- Les composés responsables de cette propriété ne sont pas clairement identifiés ; Les triterpènes de la sauge ont une configuration semblable aux estrogènes sans en posséder le noyau phénol ; Les diterpènes contiennent un noyau phénol associé à un pont époxyde
- Emménagogue et antigalactogène

2. Antisudorale : cette propriété a été confirmée par des essais sur l’animal et par des expérimentations cliniques. La sécrétion sudorale induite par la pilocarpine est rapidement supprimée par la sauge.

3. Antispasmodique :les flavones diminuent les spasmes provoqués par l’acétylcholine ou la sérotonine

4. Antioxydante : cette action serait liée à la présence des diterpènes.

5. Bactéricide et antifongique :l’huile essentielle est bactéricide vis-à-vis de germes à gram + et – et antifongique vis-à-vis de candida albicans.

6. Inhibiteur de la formation de la plaque dentaire :action due à l’acide rosmarinique.

7. En usage externe :astringente, cicatrisante, anti-inflammatoire et antiseptique

L'EPS de Sauge s'utilise en préparations seule à raison de 1 cuillère à café par jour.

En Mélange, voici plusieurs formules intéressantes : 
Afin d'obtenir l' association d'EPS suivantes, veuillez cliquer sur "commander votre mélange" dans l'onglet Extrait fluides de Plantes fraîches .
Attention, l'avis du médecin est recommandé (en complément des traitements habituels)




* Acné de l’adolescente aux cycles longs, dysménorrhéique :
1/3 EPS  Sauge sclarée + 1/3 EPS Houblon + 1/3 EPS Ortie racine -
1 à 2 càc / jour pendant 3 mois à renouveler selon les symptômes

* Dépression du post-partum :
2/3 EPS Sauge sclarée + 1/3 EPS Millepertuis - 2 càc / jour pendant 1 mois

* Ménopause :
- Avec bouffées de chaleur et sudation : 1/3 EPS Sauge sclarée + 2/3 EPS Soja - 1 à 2 càc / jour pendant 3 mois à renouveler selon les symptômes
- Si troubles du sommeil associés : EPS Sauge sclarée 1/2 +  EPS Houblon 1/2   - 1 à 2 càc / jour au coucher pendant 3 mois à renouveler selon les symptômes
- Si risque d’ostéoporose associée :  EPS Sauge sclarée 1/2  + EPS Alfalfa 1/2   - 1 à 2 càc / jour pendant 3 mois à renouveler selon les symptômes

* Parodontose / halitose, hyposialie :
1/3 EPS Sauge sclarée + 2/3 EPS Gentiane -
1 à 2 càc / jour au coucher pendant 1 mois

* Péri-ménopause :
Cycles irréguliers avec bouffées de chaleur : 1/3 EPS Sauge sclarée + 2/3 EPS Alchémille -
1 à 2 càc / jour pendant 3 mois à renouveler selon les symptômes

* Vieillissement avec troubles cognitifs : EPS Sauge sclarée 1/2 + EPS Ginkgo Biloba 1/2   -
1 à 2 càc / jour pendant 3 mois à renouveler selon les symptômes

1. Effets secondaires
Aucun

2.Toxicité
Aucune connue à ce jour (à l’inverse de la sauge officinale).

3.Principe de précaution
La sauge sclarée est déconseillée lors de la grossesse et de l’allaitement.

4. Contre-indications
La sauge sclarée est contre-indiquée en cas d’hyperestrogénie ou de cancer hormono- dépendant.