Nouveau produit

Basi-Phar - basimax Aide à neutraliser l'acidose chronique qui peut favoriser l'ostéoporose et entraîner des calculs rénaux ains
  • Interdit femme enceinte
  • Interdit femme allaitante
  • Interdit bébé
  • Interdit enfants -6 ans
Ce produit est un médicament sans ordonnance, pour votre sécurité, veillez à consulter la notice.

Basi-Phar (Basimax) - produit PHG

Boîte de 60 gélules

15,40 € TTC

Basi-Phar permet de rééquilibrer rapidement le pH sanguin 

Pour fonctionner correctement, notre corps doit maintenir son pH sanguin dans un équilibre acido-basique bien défini. Lorsque le sang est durablement trop « acide », ce qui se mesure par un pH urinaire bas, on parle d'acidose chronique, dont les conséquences peuvent être néfastes (ostéoporose, perte de masse musculaire, calculs rénaux…).

Basi-Phar permet de rééquilibrer rapidement le pH sanguin grâce à un apport massif (plus de 500 mg par gélule) de sels basiques : magnésium, calcium et potassium. Ces sels ont un potentiel antiacide élevé, ce qui permet de neutraliser une acidose en compensant d'éventuelles pertes minérales et ioniques.

L'organisme a besoin d'acidité pour fonctionner normalement.

La production d'acides est indispensable dans la production énergétique. Cependant, un excès d'acides peut entraîner à terme des troubles métaboliques. Si l'organisme est capable de corriger de petites variations du pH sans conséquence défavorable pour la santé, lorsqu'une certaine limite est dépassée en revanche, l'acidité devient pathologique.

Plusieurs facteurs peuvent mener à l'acidose :

  • un apport continu et excessif d'acides via l'alimentation ou les boissons;
  • des déficits chroniques en vitamines et minéraux;
  • fatigue, stress;
  • vie sédentaire (oxygénation insuffisante des tissus);
  • une élimination défectueuse des acides par les poumons (acide carbonique), les reins et la peau (transpiration);


L'équilibre acido-basique s'obtient avec un apport constitué de 80% d'aliments alcalins et de 20% d'aliments acides. Des perturbations peuvent se manifester au niveau de l'alimentation (chez le carnivore, le régime entraîne une acidose, chez le végétarien, une alcalose) ou bien au niveau du métabolisme (accumulation d'acide carbonique en aérobie ou d'acide lactique en anaérobie) ce qui entraîne une acidose.

L'alimentation moderne occidentale est devenue trop riche en protéines animales, aliments transformés avec de nombreux additifs salés. De ce fait, elle présente un caractère acidifiant qui mobilise le pouvoir tampon de l'organisme pour réguler le pH sanguin. En conséquence, des déséquilibres ioniques et minéraux se développent, associés à une excrétion rénale acide accrue.

Le Potassium :

Ce cation à 98% intracellulaire joue un rôle majeur dans le maintien de l'homéostasie ionique au sein des cellules. Le déficit en potassium entraîne une réduction de l'activité de la pompe NAK-ATPase responsable du maintien du potentiel membranaire.

Le potassium ainsi que le sodium (Na) contribuent à maintenir l'équilibre acido-basique à travers un échangeur Na/proton très sensible au pH intra et extra-cellulaire. Le potassium diminue l'activité de cet échangeur alors que le Na l'active. Le manque actuel de notre alimentation en fruits et légumes riches en potassium et l’excès de sel de table (riche en sodium) favorisent ce déséquilibre, augmentent la rétention de sodium au niveau rénal et favorise la fuite de calcium dans les urines (déminéralisation osseuse).

L'hypokaliémie stimule la résorption osseuse tandis qu'un apport de potassium améliore les balances de calcium et de phosphore et réduit la résorption osseuse. Le potassium facilite l'excrétion de citrate et prévient l'apparition de lithiases urinaires.

Le Magnésium :

Cofacteur de nombreuses réactions enzymatiques, indispensable à l'activité de la NaK-ATPase, le magnésium bloque les courants de potassium sortants et facilite la sortie du sodium hors de la cellule.

Il est indispensable à la réabsorption du potassium dans le rein. A l'inverse, le déficit en magnésium entraîne une hypocalcémie et inhibe la synthèse de vitamine D.

Le Calcium :

L'apport en calcium est fondamental en cas d'acidose tissulaire. Plusieurs études ont montré une corrélation positive entre excrétion urinaire de calcium et acidose métabolique. Par ailleurs, le calcium empêche l'absorption des oxalates au niveau intestinal ce qui prévient la formation de calculs.

Tous ces minéraux contribuent à la désacidification et à la reminéralisation de l'organisme.


Les vitamines B1, B3, B5, B6 interviennent en tant que cofacteurs dans de nombreuses réactions enzymatiques impliquant le calcium et le magnésium. 

Les taux de vitamines B1 et B3 sont souvent insuffisants (carences d'apport alimentaire car ces vitamines sont contenues dans les produits non raffinés type céréales complètes). La vitamine B6 est également détruite par le raffinage et très souvent déficitaire chez la femme (pilule, hormones).

Pot de 60 gélules

Produit garanti sans excipient, sans sucre (convient aux diabétiques), sans colorant, sans arômes artificiels et sans gluten.

La composition unitaire (pour une gélule) en mg : 

  • Calcium citrate : 378 mg
  • Magnésium carbonate :85 mg
  • Potassium citrate : 55 mg
  • Vitamine B1 : 0,28 mg
  • Vitamine B3 : 4 mg
  • Vitamine B5 : 1,5 mg
  • Vitamine B6 : 0,3 mg


Produit garanti sans excipient, sans sucre (convient aux diabétiques), sans colorantsans arômes artificiels et sans gluten.

Posologie recommandée : 2 à 4 gélules par jour.


Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.
Produit déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes.
Un complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain.
Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants.
À conserver à l'abri de l'humidité et à une température inférieure à 25°C.