Spasmophilie

Envisager l’homéopathie comme le remède à la crise de spasmophilie

Hypersensibilité et attaques de spasmophilie, un remue-ménage déstabilisant

Votre amie se plaint régulièrement d’un mal être ; elle ressent ces derniers temps un ensemble de symptômes comme des malaises, des nausées, des sueurs et des picotements dans les membres avec une sensati...

Envisager l’homéopathie comme le remède à la crise de spasmophilie

Hypersensibilité et attaques de spasmophilie, un remue-ménage déstabilisant

Votre amie se plaint régulièrement d’un mal être ; elle ressent ces derniers temps un ensemble de symptômes comme des malaises, des nausées, des sueurs et des picotements dans les membres avec une sensation d’oppression et de manque d’air.  Vous pensez rapidement à la spasmophilie.

La spasmophilie

La spasmophilie touche les femmes essentiellement, celles qui présentent une hypersensibilité et une vulnérabilité au stress du quotidien. Voisine de la tétanie, la spasmophilie est déclenchée par une hyperventilation et des angoisses.

Eviter les récidives de crise de spasmophilie est possible avec une solution homéopathique.

Voici nos conseils :

 Cuprum metallicum 5 CH,  Secale cornutum 4 CH et Solanum nigrum 5 CH : 5 granules de chaque 3 fois par jour à commencer au début de la crise 

Si spasmophilie par hypocalcémie, ajouter :

  • Natrum muriaticum 7 CH : 1 dose par semaine 
  • Glaucome D8 : 1 ampoule les jours pairs 
  • Diopside D8 : 1 ampoule les jours impairs 

S’il y a des vers intestinaux (toujours y songer chez l’enfant) :

  • Cina 5 CH : 5 granules 1 fois par 24 heures 

S’il y a dyspepsie :

  • Cocculus 5 CH : 5 granules 2 fois par jour 
LIRE LA SUITE
Résultats 1 - 3 sur 3.
  • Interdit bébé
  • Interdit femme enceinte
  • Interdit femme allaitante
  • Interdit enfants -6 ans
  • Interdit enfants -15 ans
  • Interdit conduite
Résultats 1 - 3 sur 3.