Nouveau produit

Le Bourgeon macérât bio de châtaignier est conseillé pour les cures de « détox », les œdèmes, les jambes lourdes et les varices,
  • Interdit femme enceinte
  • Interdit femme allaitante
  • Interdit bébé
  • Interdit enfants -6 ans
Ce produit est un médicament sans ordonnance, pour votre sécurité, veillez à consulter la notice.

Châtaignier – Bourgeon macérât bio

Castanea vesca - macérât bourgeon - mère ou 1DH

10,90 € TTC

Le macérât de bourgeons de Châtaignier favorise le drainage lymphatique et il a aussi une action diurétique. Il est surtout employé en cas d’œdème, de jambes lourdes, d’hémorroïdes ou pour lutter contre la cellulite. Enfin, on peut également l’utiliser pour éliminer les mucosités bronchiques.

Le macérât de bourgeons de Châtaignier (Castanea vesca) est disponible en macérât-mère (flacon de 30 mL) ou en dilution 1DH (plusieurs volumes au choix).

  • La dilution 1 DH signifie 1ère décimale hahnemannienne. Le macérât mère est dilué dix fois dans un mélange eau/alcool/glycérine, dans le respect des procédures de la pharmacopée. Cette forme est habituellement utilisée en homéopathie.
  • Le macérât de bourgeons mère n’est pas dilué et il s’utilise classiquement en gemmothérapie.

+

Ajouter à ma liste

Fiche technique

Mode d'administration Buvable

Le châtaignier porte trois différentes dénominations latines qui sont synonymes :

  • Castanea vesca
  • Castanea vulgaris
  • Castanea sativa

Appartenant à la famille des Fagacées et pouvant mesurer jusqu’à 30 mètres de haut, le Châtaignier se retrouve en Europe, en Asie tempérée, en Afrique et en Amérique du Nord.

Il est apprécié pour ses fruits, les châtaignes qui sont injustement nommés « marrons ». Ce sont ses bourgeons qui sont récoltés et utilisés pour la préparation de macérâts en gemmothérapie et en homéopathie.

Le bourgeon de Châtaignier est un excellent drainant lymphatique. De plus, il a des propriétés diurétiques et veinotoniques.

Par conséquent, ses principaux usages sont :

  • La cure de « détox »
  • Les œdèmes
  • Les jambes lourdes et les varices
  • La cellulite
  • Les hémorroïdes
  • Les mucosités bronchiques.

Le macérât de bourgeons se prend par voie orale. A noter qu’il convient de garder le produit en bouche une dizaine de secondes avant d’avaler (ceci afin de favoriser le passage perlingual). Le macérât peut se prendre pur ou dilué.

Posologies pour le macérât-mère :

o   Chez l’adulte :

  •   Pour une action préventive : 5 à 10 gouttes, le matin à jeun.
  •   Pour une action curative : 5 gouttes, 3 fois par jour, en dehors des repas.

o   Chez l’enfant (jusqu’à 12 ans) : 1 goutte par année d’âge en dehors des repas, en 1 prise journalière ou de façon fractionnée au cours de la journée pour les cas aigus. Exemple de fractionnement : 3 gouttes, 4 fois par jour pour un enfant de 12 ans.

Posologies pour la dilution 1DH :

o   Chez l’adulte : 50 à 100 gouttes, 1 fois par jour.

o   Chez l’enfant : 10 gouttes par année d’âge, 1 à 2 fois par jour.

Ce produit contient de l’alcool. Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux personnes souffrant d’alcoolisme.
Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants.
À conserver à une température inférieure à 25°C et à l'abri de l'humidité.

Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin traitant.