Nouveau produit

Oméga 3 (EPA et DHA)  PHG - 60 ou 120 capsules
  • Interdit bébé
  • Interdit enfants -6 ans
Ce produit est un médicament sans ordonnance, pour votre sécurité, veillez à consulter la notice.

Oméga 3 (EPA et DHA) PHG - 60 ou 120 capsules

Complément alimentaire de la pharmacie PHG

15,40 € TTC

Le rôle des oméga-3

Les oméga-3 font partie des acides gras « essentiels », c'est à dire que l’organisme ne peut les fabriquer lui-même. Il est donc indispensable de les puiser dans les aliments et/ou les suppléments. Ces acides gras polyinsaturés jouent plusieurs rôles fondamentaux.

Tout d'abord, ils interviennent dans la constitution des membranes cellulaires et en assurent l'intégrité. De plus, ils participent au fonctionnement du système cardiovasculaire, à celui du cerveau et du système hormonal. Enfin, ils participent à la régulation des processus inflammatoires.

Huile de qualité EPAX. Process de purification breveté avec l’enrichissement naturel des OMEGA-3 en EPA et DHA (Gildas Breton), dépollution des huiles (absence de métaux lourd et dioxine).

Disponible par boîte de 60 ou 120 capsules.

En savoir plus :

- "Ménopause et homéopathie : quel traitement naturel contre les signes de la ménopause ?"
- "Oméga 3 : ils ont du coeur !"
-"Aide à prévenir le baby blues et le risque d’une dépression post-partum ?"

Fiche technique

Mode d'administration Oral

Les oméga-3 de type EPA conduisent à la formation des eicosanoïdes qui agissent favorablement sur :

  • Les réactions inflammatoires,
  • La pression artérielle et sur les fonctions des plaquettes sanguines,
  • La production d'anticorps.


Ils ont une influence positive sur le système immunitaire et cardiovasculaire.

DHA et cerveau
Il existe une grande implication des oméga-3 de type DHA dans les fonctions cérébrales.
Les tissus nerveux possèdent la plus forte concentration en acides gras après le tissu adipeux. La rétine et le cortex cérébral sont particulièrement riches en acides gras à longue chaîne. Le DHA (aussi appelé acide cervonique) peut constituer plus de la moitié de la teneur en acide gras des phospholipides de ces tissus, ce qui démontre sa forte implication dans les fonctions neuronales.
Les AGPI (acides gras polyinsaturés) à longue chaîne jouent un rôle important dans la structure, le développement et le fonctionnement du cerveau. Ils s’incorporent dans les phospholipides des membranes neuronales, modifient la fluidité membranaire et agissent sur la synthèse des neurotransmetteurs (sérotonine et dopamine) ainsi que sur leur liaison avec des récepteurs.
Une modification de la teneur en acide gras essentiels des membranes synaptiques peut affecter le fonctionnement neuronal. D'une part, en altérant le fonctionnement des récepteurs membranaires, des canaux ioniques et des enzymes, et d’autre part, en affectant la transmission des signaux inter et intracellulaires générés par des messagers secondaires dont les acides gras à longue chaîne sont les précurseurs.


Rôle de l’EPA dans l’inflammation
Le ratio Oméga-6/Oméga-3 joue un rôle clé dans la réaction inflammatoire. Ce ratio influence les divers aspects de la neurotransmission sérotoninergique, noradrénergique et dopaminergique.

  • Lien entre inflammation et AGPI 

Les membranes des cellules contiennent AGPI, or au cours de la réaction inflammatoire, ces AGPI sont hydrolysés par une enzyme, la phospholipase A2. Les oméga-6 libérés sont métabolisés en prostaglandines et leucotriène qui présentent un potentiel inflammatoire accru en comparaison avec les métabolites générés par la famille des oméga-3.

La supplémentation en oméga 3 diminue les cytokines inflammatoires or celles-ci entrainent des symptômes de dépression.
Aujourd'hui nous pouvons affirmer que les Oméga-3 et la balance Oméga-6 / Oméga-3 peuvent jouer un rôle dans l’éclosion ou l’aggravation de certaines dépressions.

Les études épidémiologiques montrent que dans les pays où la consommation de poissons est importante, il y a moins de cas de dépression.
D'autres études ont par ailleurs mis en évidence une corrélation négative entre la consommation d’AGPI oméga-3 à longue chaîne et l’incidence de l’état dépressif.


Composition pour 1 gélule en mg :

  • Oméga 3 purs : 325 mg

Dont :

  • EPA : 175 mg
  • DHA : 125 mg


Origine garantie des poissons : anchois, harengs, sardines, pêchés exclusivement dans le Pacifique Sud (zones les moins polluées du monde)

Capsules en Gélatine de Poisson :
Contrôle métaux lourds, pesticides, dioxine, PCB, etc.

La posologie est de 2 capsules par jour.

Effets secondaires :
Possible augmentation du transit intestinal avec ramollissement des selles.

Interactions médicamenteuses :
Avertir votre médecin en cas d’association avec des anticoagulants.

Ne pas utiliser en cas d’antécédents d’allergie à l’un des composants.
Ne pas dépasser la dose recommandée.
Un complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain.
Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants.
À conserver à l'abri de la chaleur et de l'humidité.


DEMANDEZ CONSEIL A VOTRE MEDECIN OU A VOTRE PHARMACIEN